Comment développer son esprit critique en ralliant philosophie et science de l’univers ?”

Thibault Djabian
7 min readSep 24, 2020

Intervenant : Pierre-Yvon CARNOY — Projet UI
Établissement : EEMI — l’école européenne des métiers de l’internet

Préambule :

Étudiant en première année de Mastère CDO (Chief Design Officer) à l’EEMI, nous devions dans le cadre d’un projet trouver une problématique liée à des problèmes contemporains de notre société en lui apportant une solution par la suite exposée sous forme de MVP.

Introduction :

Aujourd’hui avec l’essor du web et la masse d’informations qui est disponible sur internet les rumeurs sur un sujet/information côtoient les informations non vérifiées et vérifiées, et les articles de fond/pertinents ne sont pas toujours les plus accessibles ce qui peut et biaise la qualité de l’information reçue et une partie des opinions de certains sur un sujet.

C’est donc important de pouvoir avoir un esprit critique sur les informations que nous recevons afin d’avoir une pensée autonome et rationnelle sur ce que nous apprendrons par la suite.

Les sujets méconnus en détails du grand public ou sujet à de gros débats, donc ceux avec le moins d’informations disponibles/compréhensibles où un surplus d’informations ou encore victime de mauvaise vulgarisation sont les principales cibles des fausses informations et sont pour ces raisons un bon support pour développer son esprit critique.

Pour cela il nous faut un support, l’esprit critique faisant partie intégrante de la pensée philosophique il serait logique d’allier les 2 mais pour être plus précis il faut se focaliser sur un des sujets qui fait l’objet de trop nombreuses fake new et mauvaise vulgarisation, j’ai choisi les sciences de l’univers.

J’en suis venu à cette problématique :

“ Comment développer son esprit critique en ralliant philosophie et science de l’univers”

Partie 1

Qu’est ce que l’esprit critique et pourquoi :

C’est une “disposition et attitude intellectuelles consistant à n’admettre rien de véritable ou de réel qui n’ait été au préalable soumis à l’épreuve de la démonstration ou de la preuve” — Christian Godin.

En d’autres termes c’est examiner quelque chose avant de porter un jugement.

Il permet de :

1/ Comprendre comment on fonctionne : Comment raisonnons-nous, Quels sont nos biais et comment affectent-ils nos jugements, tout cela pour élargir notre façon de penser

2/ D’aiguiser son art du doute : afin de pouvoir juger plus rapidement si une information mérite d’être analysé en profondeur ou non

3/ Ne pas se limiter à 1 seule option : en étant sceptique par nature, nous sommes capables d’identifier plus de solutions possibles à une problématique, et donc d’en négliger moins.

4/ Apprendre à raisonner : afin de ne pas déduire de conclusion à partir d’hypothèse mais bien en fonction d’actions et de faits réels.

5/ S’ouvrir aux autres → “Celui qui a dit : Tout est vrai et tout est faux, a proclamé un fait que l’esprit humain naturellement sophistique interprète à sa manière ; car il semble vraiment que les choses humaines aient autant de facettes qu’il y a d’esprits qui les considèrent.” Balzac

Après cette période de brainstorming effectué, je suis passé à une phase d’idéation, afin de chercher comment je pourrais représenter brièvement une solution, j’ai pour cela effectué un cray height qui m’a permis de ressortir ces 8 idées.

Crazy height :

Parmi ces idées 1 en est ressorti:

Cette solution représente un schéma mental qui permettrait de développer son esprit critique, permis grâce à diverses types d’informations mis à disposition sur un sujet.

L’idée posée, je l’ai donc développer pour la transformer en MVP

Partie 2 : Le MVP

Le MVP se dessine sous forme d’une boîte/conteneur avec 1 question, plusieurs réponses et plusieurs moyens de s’informer sur cette question.

Les informations mises à dispositions doivent permettre au visiteur de :

  • Evaluation de l’information : En cherchant sa source, comprendre comment le raisonnement est construit ( exemple biais cognitifs )
  • Distinguez les faits des interprétations
  • Confronter les interprétations
  • Evaluer les interprétations : Distinguer les interprétations validées par l’expérience, des hypothèses des opinions liées à nos croyances.
  • S’informer : Prendre le temps de s’informer, comprendre avant de juger

En incitant :

  • Sa curiosité : Avoir envie de connaitre et de développer son ouverture d’esprit
  • Son autonomie : Chercher à penser par soi-même, se méfier des préjugés
  • Lucidité : Savoir ce qu’on sait avec certitude, ce que l’on suppose et ce qu’on ignore
  • Modestie : Avoir conscience de la complexité du réel, accepter de s’être trompé
  • Ecoute : S’intéresser à ce que pense et savent les autres, accepter le débat

Pour imager cette solution je suis par la suite passé à une étape de proposition UI qui est la suite visuelle et plus développée de mon MVP.

Solution sous forme d’interface:

Ma solution se dessine sous forme d’exposition composée d’une question, 2 réponses et divers moyens de s’informer.

Plan large d’une salle de l’exposition

Le parcours se dessinera ainsi :

Etape 1:

Le visiteur prend connaissance de la problématique dans une pièce ou divers supports sont mis à disposition afin qu’il s’informe d’une manière globale.

Introduction exposition

Etape 2 :

Une fois certaines connaissances acquises ( celles proposées et celle que la personne connait déjà ) une question lui est posée, là deux choix s’offre à lui, être en accord avec la question, ou en désaccord.

Le visiteur choisit

Première question de l’exposition

Etape 3 :

Une fois la réponse choisit, le visiteur à accès à différents supports d’informations qui vont par exemple lister les possibilités du pourquoi il à choisit cette réponse en démontrant par exemple quel biais cognitifs aurait pu influencer le choix de la personne. Ces informations sont là pour permettre au visiteur de lui montrer que son choix n’est pas uniquement son choix mais est le résultat de beaucoup d’influence non perceptible.

Distinguer les faits des interprétations ( biais cognitifs )

Etape 4 :

Le visiteur à accès ici à une multitude d’informations venant de tout types qui vont dans son sens, ici les sources présentées seront toutes différentes afin de permettre au visiteur de voir les différences de point de vue, de formulation ou même des sources utilisées (fiables et moins fiables) qui son mises à disposition dans le monde, des bornes interactives sont là pour faire office de support supplémentaire si le visiteur cherche à en savoir encore plus que ce qu’on lui propose, ou encore à vérifier une informations dont il à un doute.

Documents qui permets d’évaluer l’informations : bornes / documents + curiosité

Etape 5 :

Une fois toutes les informations et processus de réflexion prise en compte le visiteur aura la possibilité au travers de cette porte d’aller voir ce que les personnes de l’autre avis ont comme informations.

L’objectif ici est que le visiteur ( qui n’a eu que des informations pour le moment qui allaient dans son sens, mais à aucun moment nous lui avons énoncé le fait que son raisonnement était bon ou mauvais) en passant cette porte se rende compte que comme pour lui, les visiteurs d’un avis différents ont tout autant d’informations qui leurs permettent d’aller dans leurs sens.

Le visiteurs devraient alors se dire “mon processus de réflexion est biaisé, le leur aussi, allons voir pourquoi et comment leur processus s’est construit” tout en allant par la suite prendre connaissance des différents supports d’informations et observer comme pour eux les différences entre les sources d’informations etc

Lucidité — Confronter les information — Evaluer

Une fois les 2 opinions et les documents découvertes en détails, le visiteur va lui même les confronter, pour par la suite les évaluer et se faire une idée propre, plus large et construite grâce à un panel d’information plus complet.

Indiquer un kpi du bon fonctionnement :

Plus la personne jongle entre les pièces (passe par la porte ) plus il cherche à développer son esprit critique, si cela ne l’intéresse pas il ne suivra que 1 seul chemin, le sien.

Contrainte :

Une interface peut-elle être victime de son image?

Il ne faut pas que l’exposition soit trop orienté science ( dans le sens technique ) afin de ne pas perdre les visiteurs dans la masse d’informations qu’il pourrait apprendre jusqu’à en oublier le pourquoi de l’exposition.

Objectifs de développement durable visé :

OBJECTIF 4 : Education de qualité

OBJECTIF 16 : Paix, Justice et Institution efficace

Source :

https://www.cairn.info/revue-recherches-de-science-religieuse-2010-2-page-167.html

https://www.keycoopt.com/5-conseils-pour-developper-votre-esprit-critique/#:~:text=Selon%20une%20%C3%A9tude%20de%20l,plus%20cr%C3%A9ative%2C%20autonome%20et%20efficace.

--

--